L’entrainement de dimanche dernier raconté par Yves

L’entrainement de dimanche dernier raconté par Yves

par -
2 78

Sortie de dimanche dernier, sous la pluie, avec Jean Michel Matringe comme guide, nous avons parcouru 10 km en 1h avec des pauses. Départ aux Rocailles à Reignier…  petite histoire des Rocailles :

Les blocs erratiques de Reignier sont des dépôts du glacier de l’Arve. Ce glacier a occupé cette vallée lors de la dernière ère glacière (Würm IV) entre -80000 et -10000 ans. Les blocs abandonnés sont de toutes tailles. Mais le bloc de la « Rocaille » et la « Pierre Balmyre » sont certainement les plus gros de la région. La « Pierre Balmyre » est d’un poids estimé de 5400 tonnes.

Ensuite après 4km une pause au moulin du Châtelet, fabrique d’huile de noix :

A 4 km de La Roche, sur la commune de Cornier au lieu-dit du Châtelet, le meunier fait encore chaque printemps tourner la roue sur les meules pour produire une belle huile de noix dorée. Il s’agit d’un des plus vieux moulins du département encore en état de marche, puisque son origine remonte au XVIIe-XVIIIe siècle. Il dispose de deux roues à aubes, activées par un petit étang situé quelques dizaines de mètres au-dessus. A l’origine, il remplissait également les fonctions de moulin à farine et de scierie avec 3 roues supplémentaires, dont deux sont encore en place sous le mécanisme de la scie.

Sur le chemin du retour au bout de 8 km,  petite pause photo à la Roche aux Fées : Le dolmen est situé sur la commune de Reignier, près du hameau de Saint-Ange, sur la plaine des Rocailles.

Enfin à l’arrivé, Bernard Menguy nous a offert un gâteau aux pommes et un panettone et Jean-François les cafés… tout cela avec le sourire et la forme de l’AMICOURSE !!

Yves

0-1617382 20160918_103138 20160918_103141 20160918_103144 20160918_103146 20160918_103211

2 COMMENTAIRES

  1. Merci Yves pour ce récit.
    Pour les absents (qui ont eu peur de la pluie) je re-proposerai cette sortie au printemps prochain en espérant avoir une meilleure météo que ce 18 septembre ce qui nous permettrait d’emprunter les chemins (secs) dans les bois plutôt que la route.

  2. De rien Jean Michel,
    et nous on a même pas peur de la météo,
    et je remercie a tous les AMICOURSIENS SIENNES
    pour leurs investissements sportifs ,
    BBQ,pique nique, apéro…….
    et leurs sourires.
    :-)

Laisser un commentaire