Un Marathon aux légers reflets du débarquement !

3
157

Par sa traditionnelle sortie club, Amicourse a honoré de sa présence la 32 ème édition des Courants de la Liberté à l’occasion du 75 ème anniversaire du Débarquement. Nous étions 18 à débarquer sur les côtes normandes où Nanoush nous attendait pour fouler une terre pleine de souvenirs passés et à venir…sur les trois formats dominicaux.

Le Marathon de la Liberté : Courseulles-sur-Mer, sous un magnifique soleil, une grande émotion envahie toutes les personnes présentent sur la ligne de départ quand le speaker nous replace dans le contexte du 6 juin 1944 et entonne la Marseillaise accompagné de nos voix, elle résonne à l’unisson jusqu’à pénétrer notre corps, réveiller tous nos sens et rejaillir sous une clameur d’applaudissement !!! Le décor est planté, le départ est donné et les concurrents s’élancent sur hauts lieux du Débarquement en Normandie (Plages de Juno et Sword, Casino de Ouistreham, Pegasus Bridge, etc.) pour finir dans la Ville aux cent clochers, Caen non sans avoir combattu pendant ces 42,195 km, la chaleur, un vent défavorable et d’interminables faux plats montants dont les descentes tant annoncées n’arrivent jamais!!! mais quelle joie une fois l’arrivée passée !!!

Un Marathon très émotionnel, pas simple à gérer pour une néo-marathonienne qui, par l’expérience Amicoursienne prodiguée, et sur les derniers hectomètres, portée par un public encourageant et encadrée de ses deux compagnons de fortune pour franchir sous la barre des quatre heures, 3H59’55 la ligne qui fait de nous un, une Finisher, quel bel exploit Sylvine !!!

Avec 1210 classés à l’arrivée, chez les femmes, la Haute-Savoie est à l’honneur avec Mercyline JERONOH du club voisin de Saint-Julien, qui l’emporte en 2H50’20 et chez les hommes c’est Yetsedaw BELIE, vainqueur de 2018 qui termine en 2H23’22 (2H18’32 en 2018).

  • Thierry 3h39’26
  • Gérard 3h59’32
  • Pascal G. 3h59’47
  • Sylvine 3h59’55
  • Jean-François 4h13’05
  • Christine 4h17’04
  • Claude 4h19’36
  • Nadine 4h25’34
  • Bernard 4h51’51
  • Jean-Marc 35 km d’endurance…

     

La Pégasus : Cette épreuve est désignée du célèbre pont dont elle s’élance, premier pont libéré par les soldats britanniques de la 6ème Airborne. Avec un parcours qui reprend le tracé du Marathon, Lolo accompagné de Nanoush sur la distance, a fait belle impression (00,28 : https://vimeo.com/343654046 ) dans son habit rappelant l’amitié Franco-allemande avec une éternelle touche de Conscrit de la 8 ème compagnie en guise de commémoration de cet événement !

  • Lolo 2h04’11
  • Nanoush 2h04’26

Le 10 km CAN : par Carole…8h40 ce dimanche 16 juin. Pendant que d’autres Amicoursiens se rendaient au départ du marathon et du semi-marathon nous nous lancions alors avec Nathalie sur le 10km. Un peu à contre cœur pour ma part et le regret de ne pouvoir faire plus. Mais parfois il faut savoir faire preuve de sagesse et se contenter du moins. Ce qui au final a été plutôt positif.

Agréable parcours nous guidant au cœur de la vieille ville et son centre historique où de nombreux groupes de musiciens faisaient vibrer leurs instruments et badauds agitaient leurs mains pour nous encourager. Belle ambiance sur ce 10km où finalement j’ ai retrouvé de bonnes sensations que j espère encourageantes pour la suite après ces quelques mois de flottements.

  • Carole 1h01’28
  • Nathalie 1h14’21

Un grand merci aux organisateurs, aux bénévoles et à nos fidèles supportrices et accompagnateurs Liliane, Caroline (blessée), Jean-Michel, Christophe et Guy !!!

D’autres photos à venir…

 

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Un Marathon aux légers reflets du débarquement !"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Canon JF
Invité
Canon JF

On y retourne « quand »?

yves
Invité

A <> l’inscription pour le Marathon , cela est sympa votre équipe de Marathon 🙂

Gaume
Invité
Gaume

Magnifique groupe, beaucoup de rigolade et un super moment passé ensemble,vive la Normandie et merci a Claude et Carole pour ces beaux articles 😉😉

wpDiscuz