The VIRGIN MONEY LONDON MARATHON 2021 for JEAN-FRANCOIS !!!

0
53

Un nouveau marathon pour Jeff, celui de Londres qui fait partie du World Marathon Majors, compétition regroupant six marathons majeurs (New York, Chicago, Boston, Berlin, Tokyo et Londres) un bel objectif à réaliser avec sa supportrice inconditionnelle « Liliane ».

Jeff : L’arrivée à Londres est déjà une petite victoire. Remplir des papiers que je ne comprenais pas, test PCR de moins de 72h, test pour courir  plus vaccination, il fallait vraiment vouloir courir. Pluie anglaise pour retirer mon dossard avec dépose de mes affaires d’après course.

Levée 6h le dimanche matin, nuageux mais sans pluie, bus à 7h pour se rendre à Greenwich pour mon départ à 10h. Pas très froid mais 2h30 à attendre les fesses dans l’herbe humide, bilan j’ai pris froid, pas réjouissant pour la course. 10h c’est parti! 55858 c’était le numéro qu’il fallait surtout suivre🤪! Enfin celui avec lequel on allait avoir des surprises. Jusqu’au Tower Bridge, j’ai suivi les conseils de Pierre. « Il vaut mieux être en retard dans ce monde qu’en avance dans l »autre ». Après le manque de supporters, je ne pense pas car il y avait beaucoup de monde sur le bord du parcours, le moral, les jambes ne fonctionnaient plus. Je me suis mis à marcher et trottiner et là un conseil de Titi m’est revenu, tu suis un beau petit « derrière féminin » et tu ne le lâches plus. Des derrières j’en ai vu des dizaines et pas un à suivre. Je vieillis !!!

Le seul que je pensais suivre était celui d’un coureur affichant le dossard Abbot (6 plus grands marathons du monde) 80+, que j’ai finalement laissé filer. 15km c’est long et j’en ai bien profité! Wesmister, Big Ben en chantier, fontaine Victoria en vue, je me suis remis à courir pour faire bonne figure pour les photos d’arrivée et pour mettre en avant le maillot Amicourse! 4h45″59′ bof !!!

La victoire est revenue à l’Ethiopien Sisay Lemma (30 ans), qui a coupé la ligne d’arrivée en 2h04’01 », devant le Kenyan Vincent Kipchumba (2h04’28 »), déjà deuxième l’an passé, et un autre Ethiopien, Mosinet Geremew (2h04’41 »), chez les femmes c’est la Kenyane Joyciline Jepkosgei (27 ans) qui l’a remporté dans l’excellent temps de 2h17’43 », devançant les Éthiopiennes Degitu Azimeraw (2h17’58 ») et Ashete Bekere (2h18’18 »).

Bonne récupération et bravo encore !!!

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz