Un premier marathon à Londres pour Georgina !

1
79

Quel marathon féminin à Londres dimanche !! La Kenyane Mary Keitany a couru ce dimanche à Londres le marathon féminin le plus rapide de l’histoire sans aide masculine en 2h17’01 », contre les 2h17’42 » de Paula Radcliffe en 2005. Mais l’Anglaise conserve la marque absolue  en 2h15’25 ». Déjà triple lauréate à New York, Keitany remporte à 35 ans son troisième marathon de Londres après 2011 et 2012. Derrière elle, seule la reine de la piste, le multi championne du monde et olympique des 5000m et 10000m Tirunesh Dibaba, a résisté à la folie du départ (15’31 » aux 5 km  et semi atteint en 1h06’54 » !). L’Ethiopienne a terminé en 2h17’56 », devenant la 3e marathonienne la plus rapide de l’histoire !! . Sa compatriote Aselefech Mergia complète le podium en 2h23’08 » !

Chez les hommes, le jeune Kenyan Daniel Wanjiru, (25 ans), vainqueur à Amsterdam l’an passé, conservera 9 secondes d’avance sur Kenenisa Bekele en 2h5’48 » contre 2h5’57 ». Bedan Karoki, qui effectuait ses débuts sur la distance, est un épatant 3e en 2h7’41 », devant l’ancien double champion du monde Abel Kirui (4e en 2h7’45 »).

Il ne fait aucun doute que Kenenisa Bekele a les moyens intrinsèques de battre le record du monde du marathon (2h2’57 » par Kimetto en 2014) et etre le premier à detenir les records des 5000 – 10000 et du marathon. En septembre dernier, à Berlin, il n’avait échoué que pour 6 secondes. Mais l’Ethiopien lutte depuis des années avec de gros problèmes de mollets et de tendons. Lourdement tombé au départ du marathon de Dubaï en janvier dernier (il avait abandonné à mi-course), il n’a repris que tardivement pour préparer Londres. Trop tardivement. Sa performance de ce dimanche à Londres a été exemplaire ! Ayant compris rapidement que le rythme initial, prévu pour battre le record (1h1’41 » au semi) était trop élevé pour ses moyens du jour, il s’est laissé décrocher avant de revenir ramasser un à un ses adversaires dans les 10 derniers kilomètres. Un retour impressionnant pour n’échouer qu’à 50 mètres à l’arrivée.

En compagnie de ces champions et de quelques 40000 coureurs, suivie à distance live par quelques supporters amicoursiens, Georgina faisait ses grands débuts sur la distance. Tout sourire elle termine joliment en 4h59 après un passage au semi en 2h19. Congratulations  Georgina, well done !

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Un premier marathon à Londres pour Georgina !"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Jeff
Invité

Bravo Georgina, bravo.

wpDiscuz